LE VILLAGE LA CAMPAGNE HISTORIQUE METEORITE AUTREFOIS ASSOCIATIONS RECETTES EXPOSITION LIENS

La plus grande météorite tombée sur Terre
Bizeneuille point d'impact
 
Liens      
Astroblème de Rochechouart
LARGEST IMPACT STRUCTURE DISCOVERED IN FRANCE
Le Limousin a-t-il été frappé par un double cataclysme
 

Des articles sont également parus dans :

Sciences et Avenir - juin 1999 article de Caroline Idoux

Le Monde - 9 janvier 1999

La Montagne - 24 février 1999


il y a 214 millions d'années à Bizeneuille

 

Le Limousin a-t-il été frappé par un double cataclysme?

Guy Tamain, chercheur au CNRS, spécialiste de la télédétection, après étude des images du satellite Landsat-2 de juillet 1975, observe que le point d'impact d'une météorite se trouve «au centre d'une vaste mégastructure annulaire extrêmement dense» de 200 kilomètres de diamètre et non pas de 20 km comme on le pensait alors. Sa communication au 27econgrès géologique international à Moscou, en août 1984, n'aura aucune répercussion dans le monde géologique. L'attention des scientifiques et du public se trouve alors attirée par la découverte d'un autre cratère: celui de Chicxulub, au Mexique, lié à la disparition des dinosaures.

À la suite de l'hypothèse de cette quintuple chute, un étudiant en DEUG de géologie, Raphaël Blanke, réexamine les images satellitaires. Voyant le cours de la Creuse détourné suivre la partie nord-est du cratère présumé par Guy Tamain, il décèle une autre structure circulaire. Il émet l'idée qu'un premier impact a été recoupé par un second, celui de Rochechouart. Il en fait part à Didier Devaux, géologue (Université Pierre et Marie Curie, Paris VI) et à Guy Tamain.

En regardant de plus près le nord-est limousin, ils remarquent d'autres structures annulaires, moins nettes que les précédentes (plus érodées?). Ces dernières «intègrent les cours partiels de l'Allier et de la Loire; elles ont pour centre une zone située entre Montluçon et Moulins, près de Bizeneuille (Allier)». Cela pourrait en effet indiquer un autre cratère, d'un diamètre de presque 300 kilomètres.

Il ne fait aucun doute pour nos trois géologues que cette superstructure «est une réalité géologique». Pour eux, les deux météorites proviennent d'un même astéroïde déjà fragilisé qui se serait scindé juste avant son arrivée dans l'atmosphère. Reste maintenant à réunir les preuves d'un impact, nouveaux thèmes de recherches.
(Le Monde, 9 janvier 1999 - Sciences et Avenir, juin 1999 - Le Feu du ciel, J.-P.Luminet, octobre 2002)

 

 


 

 
                 
LE VILLAGE LA CAMPAGNE HISTORIQUE METEORITE AUTREFOIS ASSOCIATIONS RECETTES EXPOSITION LIENS